retrodev

Antonin Segault

Travaux

Dépôt de fichiers

Contact

Depuis novembre 2017, je suis docteur en Sciences de l'Information et de la Communication. Je suis actuellement ATER à l'Université de Franche Comté. J'enseigne au Département Multimédia de l'UFR STGI et effectue mes recherches au laboratoire ELLIADD.

Mes recherches concernent les usages des outils du web - tout particulièrement des médias sociaux - dans les processus collectifs d'organisation et de partage de connaissances lors de situations de crises. Je m'intéresse également au méthodes de conception permettant le développement d'outils soutenant ces processus.

Thèse

J'ai effectué mon doctorat en Sciences de l'Information et de la Communication (CNU 71) à l'école doctorale LECLA, d'octobre 2013 à novembre 2017. Ma thèse, préparée sous la direction de Ioan Roxin (Pr) et Federico Tajariol (MCF HDR) s'intitule Communication de crise en phase post-accidentelle nucléaire : organisation et partage des connaissances sur le Web. Elle a été soutenue le 9 novembre à Montbéliard, et le manuscrit final sera prochainement déposé dans les archives numériques universitaires.

Dernières publications

Segault, A., Tajariol, F., & Roxin, I. (2017). Production et diffusion de documents numériques via Twitter : le cas d’une fausse vidéo. In Le Document ? Actes du 20e colloque international sur le document numérique (p. 285‑296). Europia.

Segault, A., Tajariol, F., Domenget, J.-C., & Roxin, I. (2017). Communication de crise sur les médias sociaux : outils pour l’étude des publics. Interrogations, 24. Consulté à l’adresse http://www.revue-interrogations.org/Communication-de-crise-sur-les

Domenget, J.-C., & Segault, A. (2017). Le live tweeting d’un événement professionnel : une pratique collective de fabrication de l’autorité? Quaderni, 93, 85‑97.

Segault, A., Tajariol, F., & Roxin, I. (2017). Tweets de Fukushima : Capteurs connectés et médias sociaux pour la diffusion de l’information après un accident radiologique. In Internet des objets : Evolutions et innovations (p. 179‑198). ISTE Editions.