retrodev / antonin segault

En septembre 2018, j'ai rejoins l'Université Paris Nanterre en qualité de Maître de Conférences en Sciences de l'Information et de la Communication. J'effectue mes recherches au sein du laboratoire Dicen-IDF mais reste également chercheur associé au laboratoire ELLIADD de l'Université de Franche Comté.

Mes recherches concernent les usages des outils du web, tout particulièrement des médias sociaux, dans les processus collectifs d'organisation et de partage des connaissances. Je m'intéresse aux situations de crise, telles que les catastrophes naturelles ou industrielles, mais aussi à l'excercice de la science participative et de la co-création de documents dans des contextes plus appaisés.

Dernières publications

Segault, A. (2021). Du tritium dans les gros titres : Rumeurs anxiogènes et remise en cause des médias sur Twitter. RESET : Recherches en sciences sociales sur Internet, 10. https://doi.org/10.4000/reset.3185

Segault, A. (2020). Les encyclopédistes amateurs face à la pandémie de Covid-19 : Éditorialisation citoyenne des données épidémiologiques sur Wikipédia. Les Cahiers du numérique, 16(2-3‑4), 201‑226. https://www.cairn.info/revue-les-cahiers-du-numerique-2020-2-page-201.htm

Segault, A. (2020). Les concours photographiques Wiki Loves Monuments : Participation culturelle et animation de communauté. La fabrique de la participation culturelle : plateformes numériques et enjeux démocratiques, 131‑136.

Segault, A. (2020). Cartographie participative après Fukushima : Mise en visibilité de la contamination des territoires. In C. Tardy & M. Severo, Dispositifs du visible et de l’invisible dans la fabrique des territoires. L’Harmattan.

Segault, A. (2020). Documenter Twitter : Défis et méthodes pour la constitution de corpus de tweets. Balisages, 1. https://doi.org/10.35562/balisages.280

Développement

Une part significative de mes travaux portent sur le développement de programmes informatiques pouvant être des outils de recherche, des démonstrateurs techniques, ou divers lubies. Quelques exemples :

Historic Graphs est un outil exploitant les APIs de MediaWiki pour constituer des cartographies dynamiques des liens entres les articles Wikipédia au cours du temps (Python, 2019).

ZefSIC est un agégateur web développé pour recenser les appels à communication des revues qualifiantes en Sciences de l'Information et de la Communication (HTML/PHP/JSON, 2017-18).

skz-web est une interface web permettant de consulter des scénarios définis avec SKZ, mon vocabulaire RDFS dédié à la communication autour des zoonoses (Python/SPARQL/RDF, 2017).

Thèse

J'ai effectué mon doctorat en Sciences de l'Information et de la Communication (CNU 71) à l'école doctorale LECLA, d'octobre 2013 à novembre 2017. Ma thèse, préparée sous la direction de Ioan Roxin (Pr) et Federico Tajariol (MCF HDR) s'intitule Communication de crise en phase post-accidentelle nucléaire : organisation et partage des connaissances sur le Web. Elle a été soutenue le 9 novembre 2017 à Montbéliard, et le manuscrit final est accessible dans les archives numériques universitaires.